Archive
Flux RSS
Veuillez rendre accessible en écriture le répertoire du cache !

Le Président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, a adressé aujourd’hui un message de félicitations au Guide de la Révolution libyenne, Mouammar Kadhafi, dont le pays célèbre la fête nationale. Profitant de cette heureuse occasion, le chef de l’Etat a rendu un vibrant hommage à son homologue libyen pour ses efforts inlassables et son engagement constant en faveur de l’Afrique et des nations arabes. "Notre communauté, qui a la spécificité d'appartenir à la fois au continent africain et au monde arabe, se réjouit de vos efforts permanents visant à promouvoir ces deux entités", a écrit le Président Ismail Omar Guelleh, assurant le chef de la révolution libyenne de la volonté de notre pays de rester "un partenaire sincère et un vrai ami" aux côtés de la Jamahiriya arabe libyenne. Il convient de rappeler que le chef de l’Etat djiboutien a adressé un message similaire au Premier ministre malaisien, M. Najib Razak, à l'occasion de la fête nationale de son pays.

Mis à jour (Dimanche, 05 Septembre 2010 20:45)

 

10/08/2010 - Le Président de la République adresse ses meilleurs vœux aux djiboutiens et à l’ensemble de la Oumma islamique à l’occasion du mois béni du Ramadan Dans une allocution radio-télédiffusée prononcée ce soir en langue arabe, à l’occasion de l'avènement du mois béni de Ramadan, le Chef de l’Etat, M. Ismaïl Omar Guelleh, a adressé ses vœux de bonheur, de prospérité et de paix aux djiboutiens, à la communauté musulmane résidente à Djibouti et à l’ensemble de la Oumma islamique du monde entier.   Dans son message, le Président de la République a tout d’abord rendu un vibrant hommage au peuple djiboutien pour sa sagesse et son attachement à ses propres racines, et aux valeurs de paix et de tolérance.  « Je saisis cette heureuse occasion pour exprimer à tous les citoyens de ce pays bien-aimé et à l’ensemble du monde musulman, mes félicitations les plus sincères et mes meilleurs voeux, en priant Dieu de faire de ce mois sacré, une source de bénédictions et de salut pour ses fidèles adorateurs », a dit M. Ismaïl Omar Guelleh.  Le Chef de l’Etat a appelé la communauté musulmane à préserver ses nobles valeurs telles que l’unité, la solidarité et le devoir d’oeuvrer pour un monde meilleur.  Le Président Guelleh a réitéré sa volonté de voir l’esprit de solidarité emporter sur l’arrogance et individualisme au sein du monde musulman afin de venir en aide aux plus nécessiteux.  "Compte tenu de ces impératifs préconisés par notre religion, le gouvernement a lancé l’Initiative Nationale pour le Développement Social, destinée à combattre et à éradiquer la pauvreté, en créant une société plus sûre, plus solidaire, capable de juguler la marginalisation, la précarité et l'exclusion" a-t-il ajouté.    Le Chef de l’Etat a profité de l’occasion pour demander aux commerçants de la place contre toute tentation de spéculation sur les prix des produits alimentaires au cours de ce mois béni, les invitant ainsi à s’accorder une marge minimale de bénéfice. Ce qui sera, selon lui, une contribution de leur part pour alléger le fardeau qui pèse sur les ménages les plus démunis.  Evoquant le différend frontalier entre notre pays et l'Érythrée, le Président de la République a déclaré que des lueurs d'espoir sont en train de se profiler à l’horizon, étant donné que les deux parties ont accepté désormais de se mettre à la table des négociations à la suite des efforts engagés par l’Emir du Qatar. Le Président Guelleh a tenu à saluer l'initiative louable de l’Emir du Qatar, Son Altesse Cheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani. S’exprimant sur la situation de guerre et de malheur perpétuels en Somalie, le Chef de l’Etat a exprimé sa consternation de tout ce qui se passe de nos jours dans ce pays frère, où les déchirements fratricides n’en finissent plus de susciter souffrances infinies et désespoir profond, condamnant tout un peuple à la déchéance.  « Le spectre de la mort, la destruction des villes et villages, l'effusion de sang, la folie meurtrière et les images intolérables de réfugiés démunis et résignés, ne peuvent perdurer sans interpeller dans leur conscience tous les musulmans », a-t-il dit révolté, ajoutant qu’en ces premières heures du mois béni du Ramadan, "nos premières pensées vont aux malheureuses populations civiles somaliennes prises au piège de la violence aveugle. »  Le Président Ismaïl Omar Guelleh a achevé son allocution en réitérant ses meilleurs voeux à l’ensemble de la communauté musulmane en général, et au peuple djiboutien en particulier.